Peruvian experience: A planner's lot is not a happy one

Loading...
Thumbnail Image
Issue Date
2002
Authors
Rotoff, Basil M.
License
Subject
Abstract
Not long before the fall of the Fujimori government and the fateful earthquakes that shook southern Peru, the author was sent there by CESO (the Canadian Executive Services Organization) in order to study the region's municipal systems, assess the impact of the central government on municipal administrations, and establish the type of technical assistance Canada could provide. International agencies make their aid contingent upon democratization of local governments, so that the grants and loans intended for these governments are not highjacked. In the process of making this survey, the author couldn't fail to notice the difficult situation in which Peruvian municipal planners find themselves, especially in the face of the central government's arbitrary decrees, many of which are at odds with the nation's constitution. The government was diverting funds that legally belonged to the revenue of the municipalities, to great detriment of the quality of life. Let's hope that, under the new government of Alejandro Toledo, the situation will improve, and that our Peruvian colleagues will be free to practice planning as it should be.
Peu de temps avant la chute du gouvernement de Fuiimori et Jes tremblements de terre fatidiques qui ont secoué les villes du sud du Pérou, l'auteur avait été envoyé par la SACO dans ces memes villes dans le but d'étudier leur système municipal, d'évaluer l'impact du gouvernement central sur Jes gouvernements municipaux, et d'examiner le type d'aide technique que le Canada pourrait rendre aux municipalités. Les agences financières internationales insistent sur la démocratisation du pouvoir local afin de s'assurer que les prêts et octrois destinés aux gouvernements locaux ne soient escamotés avant d'atteindre leurs destinataires. Au cours de cette enquête, l'auteur a observé la situation difficile, sinon impossible, dans laquelle se trouvent les urbanistes municipaux face aux règlements et décrets arbitraires, contraires même à la Constitution du Pays, que leur impose le gouvernement central. Le gouvernement soutirait de plus en plus de fonds qui, de manière légitime, devaient revenir aux municipalités. La qualité de vie dans ces villes en souffrait énormément. Il faut espèrer qu'avec le nouveau gouvernemnt de Alexandre Toledo, la situation va s'améliorer, et que nos collègues péruviens pourront de nouveau poursuivre leur travail tel qu'il devrait être exercé.
Description
Harmful Language Statement